29 Juin 2017 : Une chaîne humaine de 90 km contre le danger nucléaire

Probabilité alarmante de fusion de cœur de réacteur

…de plus en plus de Belges sont inquiets.

L’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) décèle d’importantes lacunes de sécurité

Selon La Libre (19.11.2016) M. Bens, le patron de l’AFCN, pourtant ex-manager de Engie/Electrabel, s’indigne de l’absence d’initiatives d’Electrabel pour améliorer la sécurité des centrales. Il évoque « les valeurs alarmantes de probabilité de fusion du cœur du réacteur » pour les 3 réacteurs de Tihange et les réacteurs Doel 3 et 4, soit la possibilité d’une catastrophe comme à Fukushima et Tchernobyl. Les cuves de deux réacteurs présentent des fissures : plus de 3.150 pour Tihange 2 et plus de 13.500 pour Doel 3, longues jusqu’à 18 cm. La présence de ces fissures augmente le risque de rupture des cuves et d’une catastrophe nucléaire. Les deux réacteurs ont malgré cela été redémarrés fin 2015.Même le Directeur de l’AFCN a été forcé de reconnaître publiquement qu’un nouveau réacteur avec ces défauts ne serait pas homologué. Que le gouvernement laisse exploiter les réacteurs est irresponsable et inacceptable.

Plus un réacteur vieillit, plus il est dangereux Les matériaux et les équipements d’une centrale s’usent. Le nombre de pannes accélère à partir de 25 ans d’âge. Les parois de la cuve souffrent des années de contraintes thermiques et de bombardement nucléaire. La cuve est fragilisée et le risque de rupture croît. Conséquence possible: un réacteur hors contrôle, la fusion du cœur et un accident genre Fukushima. Les 7 réacteurs belges ont plus de 30 ans, 3 ont même plus de 40 ans. L’approvisionnement en électricité de la Belgique est assuré, même sans les réacteurs Tihange 2 et Doel 3. Malgré le long arrêt de 3 réacteurs (T2, D3 et D4) en même temps (août 2014 et après), il n’y a pas eu de pénurie d’électricité. Les profits de ces réacteurs se trouvent en France, alors que la Belgique court le risque d’une catastrophe! Les investissements en énergies renouvelables sont beaucoup trop petits et trop lents.

Nos revendications

La fermeture immédiate des deux réacteurs fissurés Tihange 2 et Doel 3

Investissements massifs et rapides dans les énergies renouvelables

Une transition socialement juste du nucléaire vers les énergies renouvelables

Comment agir?

Une chaîne humaine de 90 km contre le danger nucléaire

Le dimanche 25 juin 2017, des dizaines de milliers de personnes formeront une chaîne humaine de Tihange jusqu’à Aix-la-Chapelle en passant par Liège, Visé et Maastricht. Cette chaîne est à l’initiative d’organisations Belges, Hollandaises et Allemandes. Ces organisations travaillent depuis des années pour informer le public à propos des dangers des deux réacteurs de Tihange 2 et Doel 3 et ont organisé différentes actions de résistance. Aujourd’hui, il nous faut encore augmenter la pression et exiger l’arrêt immédiat de Tihange 2 et Doel 3!

Main dans la main: une chaîne humaine tri-nationale! La chaîne humaine est une action créative, pacifique et familiale, qui a pour objectif de dépasser les frontières nationales. Avec cette Chaîne humaine regroupant des dizaines de milliers de personnes, il s’agira de donner ensemble un signal visible et fort de la menace qui pèse sur des millions de personnes en Europe. Il est plus que temps d’agir ! Pour qu’elle soit la plus dense et la plus réussie, nous comptons sur la créativité de chacun pour remplir les éventuels trous avec fantaisie ! Animaux, tissus, ballons, camions,… sont tous les bienvenus! Par où passera la chaîne? Le trajet de la chaîne est disponible sur le site. Vous y trouverez aussi des informations plus détaillées: www.chain-reaction-tihange.eu/fr/

Où est votre place dans la chaîne?

° Pourriez-vous vous rendre à pied ou à vélo à la chaîne ? Il suffira alors de se rendre à l’endroit qui vous convient le mieux!

° Sinon, votre emplacement est fixé géographiquement selon la commune dans laquelle vous habitez. Consultez la liste des communes sur notre site.

° Si vous venez avec une association ou un groupe important de personnes, celui-ci possède peut-être une place déterminée dans la chaîne. Il vous suffit de consultez la liste sur notre site.

Nous demandons aux ami.e.s Allemands, Néerlandais, Luxembourgeois et Français de se répartir selon la même méthode pour que la chaîne soit une réussite. Comment se rendre à la chaîne humaine? Il faudra s’organiser soi-même. Les moyens les plus faciles et recommandés pour des raisons de trafic sont les pieds et le vélo ! Les autres se rendront à leur place en transport en commun, en car qu’ils auront loué pour l’occasion ou en covoiturage. Rendez-vous sur le site pour plus d’infos : https://www.chain-reaction-tihange.eu/fr/ . Nous avons besoin du soutien de chacun et de chacune sinon, il nous est impossible d’organiser ou financer cela.

Quand est-ce qu’on y va? Soyez sur place à 14h tapante pour faire partie de la chaîne. A 15 h nous sonnerons la fin de l’action. Entre 2 et 3 heures, la chaîne sera complètement liée pendant 10 ou 15 minutes !

Aide sur la chaîne Sur CHAQUE kilomètre de la chaîne, vous trouverez un contact de KM avec son drapeau qui vous renseignera et vous montrera où et comment vous insérer dans la chaîne.

Pendant l’action, nous utiliserons un émetteur radio tri-national qui propagera les informations importantes sur FM et sur Internet pour tous.

Cette chaîne humaine est une occasion unique pour chacun.e de montrer que : Nous voulons

* préserver notre sécurité et notre cadre de vie.

* une longue vie en bonne santé pour nous-mêmes, nos enfants et les enfants de nos enfants !

Participez aussi financièrement:

« 11-maartbeweging »

IBAN: BE03 5230 8086 9884

BIC: TRIOBEBB

Communication: chaîne humaine

« Fin du Nucléaire »

IBAN: BE55 0689 3115 3244

Communication: chaîne humaine

 

Pour en savoir plus dès aujourd’hui, informez-vous sur:

www. stop – tihange.org — ou — https://www.chain-reaction-tihange.eu/fr/